L'Opel Karl, distinguée aux Trophées Argus 2016

L'Opel Karl, distinguée aux Trophées Argus 2016

Article publié le 10/12/2015.

classé dans : Actualité automobile

A l'occasion des Trophées voitures particulières 2016 de L'argus, l'Opel Karl remporte la victoire dans la catégorie citadines et polyvalentes. Explications.

Après l’ Adam en 2013, la Karl est la deuxième Opel à tirer son appellation commerciale d’un prénom humain (celui du fils du fondateur de la marque, Adam Opel). Elle est aussi la deuxième citadine de la gamme… mais ne vise pas tout à fait la clientèle de l’Adam : longueur similaire certes, mais cinq portes, cinq places, et un coffre de 215 l (trois portes, quatre places et 170 l seulement pour l’Adam).

A l’inverse de sa sémillante petite sœur, la Karl joue ainsi la carte du pragmatisme : son prix démarre à 9 990 €. Sa valeur résiduelle après trois ans et 45 000 km d’utilisation culmine à 50,5 %. Son unique trois cylindres à essence avoue seulement 4,5 l/100 km et 104 g de CO2/km en cycle mixte, voire 4,3 l et 99 g avec le pack ecoFLEX à 150 € (becquet arrière et déflecteur avant spécifiques, pneus à faible résistance au roulement).

Autant de qualités rationnelles qui ont convaincu les membres jury, et permis à la Karl de décrocher la victoire, quelques points devant une Mazda 2 plus à l’aise sur route mais plus onéreuse à l’achat, et une Hyundai i20 plus habitable mais moins économique à l’usage.

Pour qui cherche une citadine à doux prix, la nouvelle Opel Karl apparaît donc comme un bon choix, à condition d’opter pour le niveau Cosmo qui offre le meilleur rapport entre tarif et équipement. A 12 290 €, cette version accueille climatisation manuelle, connexions Bluetooth et USB, régulateur de vitesse, et mode City amplifiant l’assistance de direction en ville. La Karl Edition à 11 790 € en jouit aussi, mais la Cosmo y ajoute les feux antibrouillard, l’alerte de sortie de voie et surtout, la banquette fractionnable à trois places !

OPEL KARL : AU VOLANT, À VIVRE

Opel Kark Cosmo Pack 2015 vue de la planche de bord en roulantAvec 75 ch et un coffre bref, l’Opel Karl n’est logiquement pas taillée pour les voyages au long cours. Pourtant, la route n’a rien d’un supplice à son volant : bon confort de suspension, insonorisation correcte, comportement routier rassurant.

Son terrain de jeu favori reste pourtant la ville, où la souplesse du trois cylindres et son absence de vibrations au feu rouge agrémentent la conduite. C’est aussi le cas de la douceur des commandes (embrayage, direction en position City) mais, gare à l’approche des ronds-points : les angle-morts demeurent importants de ¾ avant.

2 voitures distribuées par le Groupe Andreani sur le podium des citadines

1- Opel Karl 1.0 75 ch Cosmo (12 290 € ) : 81 points
3- Hyundai i20 1.2 84 ch Intuitive (14 950 €) : 71 points.

LA FICHE DE LA GAGNANTE OPEL KARL

BUDGET
Prix : 12 290 €
Valeur résiduelle : 50,5 %
PRK : 0,31 €
Bonus-malus écologique : neutre
Puissance fiscale : 4 CV
Prix carte grise : 163 €

DIMENSIONS
L x l x h 3,68 x 1,60 x 1,49 m
Coffre de 215 à 1013 litres

TECHNIQUE
Moteur à essence, 3 cyl.
Puissance : 75 ch à 6 500 tr/min
Couple : 95 Nm à 4 500 tr/min

PERFORMANCES
Vitesse maxi : 170 km/h
De 0 à 100 km/h : 13,9 s

CONSOMMATIONS/CO2
Ville/Route/Mixte : 5,6/3,9/4,5 l aux 100 km
Rejets de CO2 : 104 g/km

Retrouvez cet article sur largus.fr

Pour suivre toute l'actualité du Groupe Andreani, rejoignez-nous sur notre page Facebook 

Contactez-nous pour obtenir plus d'informations.

Laisser un commentaire